37 (39) rue de la Tour-d'Auvergne - 9e

Vie de Victor Hugo :

En mai 1849, Victor Hugo s’installe dans cette rue au numéro 37 devenu maintenant le 39. Dans ce quartier qui avait alors le calme d’un faubourg, il occupait un appartement au premier étage, dans le coté droit d’un hôtel particulier de trois étages situé entre cour et jardin.

Au cours de la période 1848-1852, Victor Hugo a consacré sa vie davantage à l'action politique qu'à l'activité littéraire. Il est député à l'Assemblée constituante en juin 1848, puis à l'Assemblée législative en mai 1849.

Victor Hugo se montre d'abord favorable à Louis Napoléon, celui-ci étant venu chez lui solliciter son aide. Il a donc soutenu la candidature du prince Louis Napoléon à la présidence de la République, mais aussi, il a contribué à répandre la légende napoléonienne.

Toutefois, pour des raisons personnelles et une transformation radicale de ses idées, il se rapproche de la Gauche en dénonçant les ambitions et les objectifs du prince.

Le 2 décembre 1951, il s'efforce en vain de soulever le peuple de Paris, malgré le risque de se faire arrêter...


Le domicile, la rue, le quartier :

En 1714, elle s’appelait "chemin de la Nouvelle France" (actuellement la Louisiane). Au XVIIIe siècle apparaissent les premiers trottoirs, ce qui fait disparaître le caniveau central des rues. En 1760, elle devient "rue de la Tour d’Auvergne" en prenant le nom d’une abbesse de l’abbaye de Montmartre : Louise de la Tour d’Auvergne (1667-1735). Au XIXe siècle (entre 1833 et 1848), le préfet de la Seine de l’époque, Rambuteau, fait percer les premières grandes avenues équipées de caniveaux latéraux. Les règlements de 1859 fixent des normes très précises de construction. Le dessin et les matériaux des façades sont souvent imposés ainsi que la taille des immeubles. Actuellement, on remarque que les immeubles, même modernes, ne sont pas hauts, les trottoirs très étroits, et la rue a gardé un côté provincial.

Des célébrités ont vécu dans cette rue, entre autres le sculpteur Rodin et le compositeur Bizet qui y est né.

Cette rue se situe sur la colline Montmartre. D’ailleurs, la rue n’est pas plate et on le remarque bien quand on monte vers la maison de Victor Hugo qui se situe à peu près au milieu…

Rue de la Tour-d'Auvergne : le 39 est à gauche de la photo

La rue de la Tour-d'Auvergne se situe dans un quartier populaire et animé. Aujourd'hui, les bâtiments qui bordent la rue ne sont pas très hauts (3 à 5 étages), et presque tous rénovés. La rue est surtout résidentielle, donc très discrète.

Le 39 est un bâtiment de trois étages. Sa façade blanche a beaucoup de fenêtres. Deux plaques annoncent d'une part "Résidence Victor Hugo" et d'autre part "C.N.T. Confédération nationale du Travail".

Entrée du 39 rue de la Tour-d'Auvergne

Travail de Johanna LEVY-LEMANN, Nicolas MAGNE.

Retour à l'arrondissement

Retour à l'accueil