41 rue Gozlin - 6e

Vie de Victor Hugo :

En février 1815, après la séparation de leurs parents, Eugène et Victor Hugo s'installent à la pension Decotte et Cordier, 41 rue Sainte-Marguerite (actuellement rue Gozlin et rue de Rennes), sous la responsabilité de leur tante, la veuve Martin-Chopine. En septembre 1815, Victor commence un premier Cahier de vers français. A partir d'octobre 1816, les deux frères étudient les mathématiques et la philosophie à Louis-le-Grand.

Fin 1818/début 1819, Eugène et Victor retournent près de leur mère, 18 rue des Petits-Augustins, actuelle rue Bonaparte.


Le domicile, la rue, le quartier :

La rue de Rennes a été ouverte en 1853, entre la place de Rennes -actuelle place du 8-juin-1940- et les rues Notre-Dame-des-Champs et de Vaugirard, et, en 1866, entre ces rues et l'actuelle rue Guillaume-Apollinaire. Elle doit son nom à ce qu'elle aboutit à la gare du chemin-de-fer qui conduisait en Bretagne.

Elle commence actuellement aux n° 41 et 44, anomalie due au projet (non réalisé) de la prolonger jusqu'à la Seine après avoir éventré les rues Visconti, des Beaux-Arts, de Seine, Mazarine, et les cours de l'Institut...

Sa partie nord a absorbé les rues suivantes :
De nombreuses maisons anciennes ont disparu avec l'ouverture de cette rue.

Quartier bourgeois, Saint-Germain-des-Prés a de nombreux immeubles haussmanniens en pierre de taille de cinq ou six étages avec balcons et cheminées. La rue de Rennes est très commerçante et attire touristes et Parisiens. Plus on s'éloigne de la Seine, plus les immeubles se modernisent. La rue de Rennes commence avec l'abbaye de Saint-Germain des prés et se termine par la Tour Montparnasse. Très proche du Quartier Latin, quartier des intellectuels où se mêlent galeries d'art et librairies, Saint-Germain-des-Prés compte aussi de nombreuses ruelles.

Le 41 rue de Rennes/Gozlin, est un immeuble haussmannien dont le rez-de-chaussée est occupé par une boutique du bijoutier Cartier.

41 rue de Rennes/Gozlin


Façade du 41 rue de Rennes/Gozlin


Travail de Charles CHATAIGNIER.

Retour à l'arrondissement

Retour à l'accueil